Les dangers du courant


.

Après avoir vu les différentes notions, causes et conséquences liées aux accidents électriques, nous allons ensuite aborder les dangers pour l’Homme dans cet article.

.

Les dangers du courant

.

Rappels et bases

Premièrement, la loi d’Ohm dit :

Loi d'Ohm

Sachant que c’est le courant qui est dangereux, pour une tension donnée, l’intensité du courant va donc dépendre de la résistance qui va s’opposer à la circulation du courant.

.

Échelle de résistivité des matériaux

Ainsi, comme nous avons pu le voir dans l’article sur les notions conducteurs-isolants, les matériaux ont une certaine conductivité, et inversement, une certaine résistivité qui permet le passage d’un courant électrique :

.

Résistivité des matériaux.

.

Résistance de l’Homme

Ensuite, comparons notre résistance interne à la résistance des matériaux vue juste avant. Le corps d’un homme est plus résistant (1,5 kΩ) que celui d’une femme (1 kΩ)… même si cela, on le savait déjà 😉

Les principaux facteurs qui influent ainsi sur la résistivité d’un corps comme le notre sont :

  • la fatigue, le stress,
  • l’âge, la santé,
  • l’hygrométrie,
  • la surface, la durée,
  • les points de contacts

.

Niveaux de dangers

Ensuite, dans le cas d’une femme, calculons le courant qui traverse son corps pour une installation domestique basse tension (230 V) :

courant qui traverse le corps d'une femme pour une installation domestique basse tension (230 V)

Enfin, maintenant que nous savons cela, voici les différents seuils de dangerosité :

  • 0,5 mA     → Seuil de perception
  • 10 mA      → Seuil de non lâcher
  • 30 mA      → Seuil de paralysie respiratoire
  • 50/75 mA → Seuil de fibrillation cardiaque

.

Voici donc un graphique de la durée de passage du courant en fonction de l’intensité de celui-ci traversant le corps humain mettant en évidence les différents seuils :

.

Niveaux de danger
Source : http://www.habilitation-electrique.com/imgs/tableau%20effet_882.jpg

.

Type de courant

Pour conclure sur cet article, il est important de retenir que le courant alternatif est plus dangereux que le courant continu. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que l’impédance est plus faible en alternatif. Donc, pour un même niveau de tension, le courant est plus important.

.

Source : Cours Sécurité électrique Licence EEA,
……………Lionel Laudebat – Maîtres de conférences et chercheurs (LAPLACE)

.

.

Recevez GRATUITEMENT

20 fiches de révision

2 annales corrigées

un accès au groupe privé

une notification lors de chaque publication d’article de cours

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.