Les dangers du courant

Electronique3 commentaires

Qui suis-je ?

Je suis Rémi Fonvieille, ex-étudiant en Licence EEA, je me suis tout naturellement dirigé vers un Master Robotique. Je suis moi-même passé par ces moments de recherche d’information sans réels trouvaille. C’est pour cela que j’ai fais ce travail pour vous !

Après avoir vu les différentes notions, causes et conséquences liées aux accidents électriques, nous allons ensuite aborder les dangers pour l’Homme dans cet article.

Les dangers du courant

Rappels et bases

Premièrement, la loi d’Ohm dit :

Sachant que c’est le courant qui est dangereux, pour une tension donnée, l’intensité du courant va donc dépendre de la résistance qui va s’opposer à la circulation du courant.

Échelle de résistivité des matériaux

Ainsi, comme nous avons pu le voir dans l’article sur les notions conducteurs-isolants, les matériaux ont une certaine conductivité, et inversement, une certaine résistivité qui permet le passage d’un courant électrique :

Résistance de l’Homme

Ensuite, comparons notre résistance interne à la résistance des matériaux vue juste avant. Le corps d’un homme est plus résistant (1,5 kΩ) que celui d’une femme (1 kΩ)… même si cela, on le savait déjà ????

Les principaux facteurs qui influent ainsi sur la résistivité d’un corps comme le notre sont :

  • la fatigue, le stress,
  • l’âge, la santé,
  • l’hygrométrie,
  • la surface, la durée,
  • les points de contacts

Niveaux de dangers

Ensuite, dans le cas d’une femme, calculons le courant qui traverse son corps pour une installation domestique basse tension (230 V) :

Enfin, maintenant que nous savons cela, voici les différents seuils de dangerosité :

  • 0,5 mA     → Seuil de perception
  • 10 mA      → Seuil de non lâcher
  • 30 mA      → Seuil de paralysie respiratoire
  • 50/75 mA → Seuil de fibrillation cardiaque

Voici donc un graphique de la durée de passage du courant en fonction de l’intensité de celui-ci traversant le corps humain mettant en évidence les différents seuils :

Source : http://www.habilitation-electrique.com/imgs/tableau%20effet_882.jpg

Type de courant

Pour conclure sur cet article, il est important de retenir que le courant alternatif est plus dangereux que le courant continu. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que l’impédance est plus faible en alternatif. Donc, pour un même niveau de tension, le courant est plus important.

Source : Cours Sécurité électrique Licence EEA, Lionel Laudebat – Maîtres de conférences et chercheurs (LAPLACE) Université Paul Sabatier

Gagnez du temps pour être plus productif

Les meilleures méthodes d’organisation pour gagner du temps et être productif.

Vous souhaitez réussir votre Licence EEA ?

« Tes fiches m’ont permises d’approfondir mes cours nottament sur les équations différentielles »

Réussissez toutes vos équations différentielles

Une formation clé en main pour réussir toutes vos équations différentielles.

Pour vous aider à réviser, je vous offre :

✔️ 20 fiches de révision
✔️ 
annales corrigées
✔️
 
un accès au groupe privé
✔️
 
une notification lors de chaque publication d’article de cours

Pour vous aider à réviser, je vous offre :

✔️ 20 fiches de révision
✔️ 
annales corrigées
✔️
 
un accès au groupe privé
✔️
 
une notification lors de chaque publication d’article de cours

3 Commentaires
  1. fuffAlelm

  2. fuffAlelm

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envie d'obtenir votre Licence EEA ?

Recevez des FICHES RECAPITULATIVES ainsi que des ANNALES CORRIGÉES 

You have Successfully Subscribed!

Envie d'obtenir votre Licence EEA ?

Recevez des FICHES RECAPITULATIVES ainsi que des ANNALES CORRIGÉES 

You have Successfully Subscribed!