.

Dans le cas présent, nous allons aborder la notion de sécurité électrique, l’objectif est de mettre en évidence les différents dangers liés à l’électricité et mesures à prendre pour la prévention du risque électrique. La notion de sécurité électrique va être abordé autour de trois articles complémentaires :

.

Les accidents électriques

.

Statistiques

Au fur et à mesure des années, on constate une diminution des accidents liés à l’électricité. En 1975, il y avait encore 2 800 accidents, puis une forte diminution vue le jour en 1975 (900 accidents recensés) grâce aux différentes normes misent en place et à l’évolution du matériel. Mais en 2012 on constate une stagnation des chiffres, avec :

  • 756 accidents
  • 59 incapacités permanentes de travail
  • 5 décès

.

Notons qu’en 2012 pour tout accident du travail confondu, on dénombre moins de 1 décès pour 1 000 accidents alors que pour les accidents électriques, nous sommes à 7 décès pour 1 000.

Ces dernières années, les risques d’accidents électriques ont étés multipliés par 10. Les accidents les plus fréquents sont liés :

.

Causes/Conséquences

Après avoir vue l’évolution des différentes statistiques, voyons quels en sont les différentes causes et conséquences. Les accidents peuvent être dû :

  • à des contacts directs, c’est-à-dire qu’il y a contact avec une partie active du circuit normalement sous tension (voir vidéo échafaudage) :
  • ou bien à des contacts indirects, c’est-à-dire avec une masse (partie métallique) mise accidentellement sous tension.

.

En outre, on distingue deux types de chocs électriques :

  • électrisation (qui n’entraîne pas la mort)
  • électrocution (qui entraîne la mort)

Sécurité électrique.

Par conséquent, un accident électrique peut causer beaucoup de dégâts externes mais également internes.

.

Conduite à tenir

Protéger

La première chose à faire est de se protéger et de protéger la zone en coupant le courant (au niveau de l’interrupteur, du disjoncteur, en débranchant la prise, …) bien évidemment sans toucher le corps de la victime au risque de créer une deuxième victime.

.

Alerter

La deuxième chose à faire est d’alerter les secours, le numéro d’appel (112) est identiques dans tout les pays d’Europe. Il est important de ne pas perdre de vue la victime tant que les secours ne sont pas arrivés et de ne pas raccrocher sans qu’il n’a pas été demandé de le faire.

.

Secourir

Enfin, la troisième et dernière chose à faire est d’effectuer les gestes de premiers secours sur la victime.

.

Secours

.

Feu d’origine électrique

Ensuite, le feu peut être une conséquence des accidents électriques comme on a pu le voir sur certaines vidéos.

.

Extincteurs

Afin de remédier à ce feu d’origine électrique, il est possible d’utiliser tout les extincteurs existants.

Mais dans un environnement électrique, l’extincteur le plus utilisé est l’extincteur à poudre (action d’inhibition) à base de CO2. On distingue cet extincteur des autres grâce à son étiquette sur fond gris.

Etiquette extincteur CO2.

Dans le cas présent de l’utilisation de l’extincteur à poudre, l’action à réaliser est d’attaquer le feu à la base des flammes afin de l’étouffer (20 s environ).

Par ailleurs, on trouve parfois des extincteurs à eau pulvérisée avec additifs dont le principe d’action est d’abaisser la température, il est donc nécessaire d’attaquer le feu par l’extérieur.

.

Utilisation

Après avoir vérifié que la classe de l’extincteur est adapté au feu, il faut enlever la goupille en détournant le visage du flexible et de la tête de l’extincteur. Une brève pression sur la poignée d’éjection permet à distance du foyer de vérifier que l’extincteur fonctionne. Ensuite, en s’approchant du feu et en se baissant afin d’éviter les fumées et les vapeurs chaudes, présenter le profil afin de minimiser l’effet du rayon du feu. Il est nécessaire d’utiliser le jet continue de l’extincteur comme protection et de préférence dos au vent. De même, il faut attaquer la base des flammes surtout avec les extincteurs à poudre, il est important de se maintenir en protection derrière le jet de la lance pendant toute la durée de l’utilisation du matériel d’extinction. Enfin l’eau est à proscrire car il y a risque d’électrisation du fait qu’elle soit conductrice.

.

Réglementation

Les textes réglementaires fixant les obligations du chef d’établissement et les droits des salariés sont régis par le code du travail. Ils fixent la prévention du risque à travers les actions de formation et d’information et la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

C’est donc une circulaire de la direction générale du travail (DGT) qui a été revue en 2012 relative à la prévention des risques électriques qui fixe des normes de réalisation et/ou à la conception de structure neuve. Notamment la norme NF C 15-100 pour les installations électriques basse tension.

Attention à ne pas confondre norme et conformité. La norme NF comme ci-dessous permet de certifier que le dispositif a été approuvé par un organisme extérieur (type AFNOR).

NF

.

D’autre part, le marquage CE indique que le produit respecte les normes européennes de santé, de protection de l’environnement et de sécurité. Il matérialise la conformité d’un produit aux exigences communautaires. C’est donc une déclaration de conformité de la part du fabriquant.

CE

.

Normes

Étudions précisément ce que signifie les différentes normes de protection électrique ou indice de protection. Les indices de protection (IP) sont présentés de la manière suivante :

Indice de protectionLa lettre A est en réalité un chiffre compris entre 0 et 6 représentant sa protection contre la pénétration des solides, tel que :

Protection contre la pénétration des solidesNotons également qu’en France pour un appareil basse tension, les appareils autorisés à la vente ont un indice d’au moins de 2.

De même, la lettre B est également un chiffre compris entre 0 et 8 représentant sa protection contre la pénétration des liquides, tel que :

Protection contre la pénétration des liquidesIci, 8 correspond à une immersion prolongée à 1 m pendant plus de 30 minutes.

.

Habilitation

L’habilitation électrique est la reconnaissance par l’employeur de la capacité d’une personne placée sous son autorité à accomplir en sécurité vis-à-vis du risque électrique les tâches qui lui sont confiées.

Enfin, l’habilitation n’est pas directement liée à la position hiérarchique ni à la classification professionnelle. Mais elle est obligatoire pour effectuer ou surveiller :

  • des opérations sur des ouvrages ou installations électriques
  • des opérations au voisinage des installations électriques
  • accéder sans surveillance à des locaux réservés aux électriciens

Condition d’obtention de l’habilitation :

  • Formation adaptée aux tâches à réaliser et aux aptitudes de l’employé
  • Attestation de réussite à la formation
  • Document établi par l’employeur et signé par l’employé habileté

.

Source : Cours Sécurité électrique Licence EEA,
……………Lionel Laudebat – Maîtres de conférences et chercheurs (LAPLACE)

.

.

Recevez GRATUITEMENT

20 fiches de révision

2 annales corrigées

un accès au groupe privé

une notification lors de chaque publication d’article de cours

Leave a Reply

Your email address will not be published.